L’association Loisirs Vacances Languedoc (LVL)

L’origine de l’association LVL

 

C’est en 1966 que Jean-Marie Orts, Jean-Marie Vedrenne et Pierre Durou fondent à Montpellier l’association Loisirs Vacances Languedoc. Leur but est de permettre l’accès aux vacances aux familles à revenus modestes. C’est ainsi que LVL fit dans un premier temps l’acquisition près du Mont Aigoual dans les Cévennes d’un ancien hôtel abandonné. Ce dernier fut alors restauré et inauguré comme Maison Familiale de Vacances en 1968.

 

Le tourisme social associatif

 

Avant 1936, le tourisme était plutôt réservé à une élite fortunée. Mais avec les lois sociales généralisant les congés payés, une première forme de tourisme dit “populaire” commença à voir le jour. Dans les années 1960, l’adjectif fut abandonné au profit du terme de “tourisme social”. En effet, c’est à cette période que les pouvoirs publics choisirent de soutenir les départs en vacances. Ce choix avait vocation à atténuer les inégalités sociales et territoriales. Les sociologues sont aujourd’hui unanimes: les vacances resserrent les liens familiaux, apprennent à découvrir les autres, redynamisent et font acquérir de l’autonomie.

 

Via notamment l’UNAT (UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DE TOURISME), le tourisme social associatif et en particulier Loisirs vacances Languedoc fait partie du secteur maintenant légalement reconnu de l’Economie Sociale et Solidaire où les valeurs humanistes prévalent sur la maximisation du profit financier.

 

Le camping LVL Les Ayguades

 

Forte de ses valeurs sociales et de son succès dans la gestion d’un camping municipal au Grau du Roi, et poussée par l’INVAC qui regroupe comités d’entreprise et fédérations de tourisme social, l’association Loisirs vacances languedoc achète et aménage un terrain aux Ayguades en 1974 à l’occasion de la création de Gruissan dans le cadre de l’aménagement littoral. Ce terrain de 6 hectares deviendra alors le camping LVL Les Ayguades en bord de mer.

 

D’année en année, soucieux de ne pas proposer un “tourisme au rabais”, le camping progresse en confort. Il introduit des habitats légers de loisirs d’abord en plastique, puis en bois. Il étend ensuite la part de mobil-homes de plus en plus confortables avec de nouveaux équipements en dur (dont un bâtiment du restaurant et un espace aquatique). Finalement, le camping se verra alors classé 4 étoiles. Ayant élargi sa fréquentation de Pâques à la Toussaint, il contribue à l’économie locale avec probablement dans la région le plus grand nombre d’emplois salariés équivalents temps plein par hectare d’hôtellerie de plein air.

 

Les valeurs de l’association Loisirs Vacances Languedoc

 

Aujourd’hui, l’association LVL, dont le Conseil d’Administration présidé par Régis Heinrich est constitué de 16 membres bénévoles, continue de porter les valeurs de la mixité sociale et affecte la totalité des excédents de gestion aux investissements nécessaires à la poursuite de son objet. Le camping est agréé VACAAF et détient également le label “Tourisme et Handicap”. Le site présente en effet des infrastructures adaptées aux personnes à mobilité réduite. Le camping est également sensible à l’écologie. Par exemple, une partie de l’eau de la piscine est chauffée avec une pompe à chaleur et des panneaux solaires. De plus, pour des raisons évidentes de préservation de l’environnement, LVL continue à chercher des alternatives à une climatisation dévoreuse d’énergie non renouvelable.

 

Depuis sa création, l’association rappelle les valeurs qu’elle veut faire vivre dans ses statuts.

 

Extrait des statuts de Loisirs Vacances Languedoc

 

Article 3:

L’association a pour objet:

  • De contribuer au développement du tourisme social, des loisirs et de la culture
  • D’initier ou de soutenir les projets et actions qui concourent à ce but
  • De proposer des actions de nature à développer et promouvoir le tourisme, les loisirs et la culture dans un cadre social solidaire

Article 4:

L’association a pour but la construction et la gestion d’établissements de vacances, de loisirs et de tourisme, ainsi que la gestion et l’animation d’activités socioculturelles dans un esprit d’éducation populaire.

L’association peut accueillir dans ses établissements toute personne adhérente et notamment les familles de milieux populaires, les retraités, les enfants, les jeunes, ainsi que divers types de groupes tels que des comités d’entreprises, des classes, des groupes sportifs, des groupes du troisième âge, etc.

L’association peut compléter ses activités par des offres de services complémentaires tels que: l’éducation, la formation, la restauration, l’hôtellerie, etc.